Réorganisation des classes de 6ème au collège de l'Esplanade et suppression des classes de section internationale à la rentrée 2014/2015

Le Conseil d’Administration du collège de l’Esplanade s’est réuni
vendredi soir pour examiner, entre autres, la proposition de M. Mahr,
principal du collège, de réorganiser les classes de sixième dès la
rentrée 2014/2015 en supprimant les classes internationales et les
classes de secteur pour créer des classes communes. Avant même la tenue
du Conseil d’Administration, l’information avait circulé que la décision
avait déjà été prise par le Recteur.

En réaction à ces nouvelles, certains parents ont décidé, de leur propre
initiative, de faire une pétition et de manifester leur mécontentement
avant le conseil d'administration. L'APELEVIS n'est pas à l'origine de
cette manifestation. Elle réprouve la façon dont elle a été conduite et
déplore la violence avec laquelle ont été tenus certains propos.

Conformément à sa ligne adoptée en comité le 26/06, l’APELEVIS a
regretté en conseil d'administration l’absence totale de concertation et
d’information préalable au changement d'organisation des classes et a
déploré la précipitation dans laquelle est imposée cette réorganisation
sans en avoir informé les parents avant les inscriptions. La proposition
de l’APELEVIS de consacrer l’année prochaine à la préparation d'une
réorganisation des classes de sixième réussie, en concertation avec les
enseignantset les parents, ayant été repoussée, deux de ses
représentants ont voté contre, estimant par ailleurs que de nombreuses
zones d’ombre existaient sur le devenir même des sections
internationales et leur organisation. Le troisième représentant de
l'APELEVIS n’a pas respecté la position officielle de l’association :
son vote n’engage que lui, et le comité examinera la proposition d'une
éventuelle sanction d'exclusion en assemblée générale de l’APELEVIS.

Les autres listes de parents d’élèves, FCPE et liste indépendante ont
voté pour le projet de réorganisation dès la rentrée 2014/2015. Les
enseignants n’ont pas pu apporter leur point de vue en Conseil
d’Administration dans la mesure où ils n'y sont pas représentés cette
année. Le projet a donc été adopté à l’unanimité moins 2 voix contre
(celles de l’APELEVIS) et 2 abstentions.

L’APELEVIS prend acte de cette décision. Un nouveau comité exceptionnel
se réunira d’ici jeudi soir pour déterminer la manière dont
l'association sera présente pour préserver et améliorer la qualité de
l’enseignement des sections internationales. Pour cela, elle sait
pouvoir s’appuyer sur la diversitépolitique, géographique, linguistique
et sociale de ses adhérents.